Offres de projets

Etude des mécanismes de réparation par Excision de Nucléotide (NER)


Prof. Antonio Conconi






Lieu du laboratoire :

Pavillon de Recherche Appliquée sur le Cancer (PRAC)

Site web du laboratoire :

http://www.conconilab.ca/


Niveau d'étude :

  • Maîtrise
  • Doctorat

Durée du stage ou des études :

2 à 5 ans

Description du projet :

L’ADN de nos cellules est soumis à des altérations constantes causées par des agents génotoxiques, tel que les rayons UV du soleil. Ces évènements peuvent provoquer de nombreuses lésions qui mettent en péril la stabilité génomique des cellules. Par exemple, chez l’homme, une heure d’exposition au soleil induit par cellule cutanée 18 000 dommages, appelés dimères de pyrimidines. La persistance de ces photoproduits dans l’ADN crée un risque non négligeable de mutagénèse et de carcinogénèse (cancer de la peau). Ce phénomène est mis en évidence par les patients atteints de la maladie Xeroderma Pigmentosum ou du syndrome de Cockayne, deux pathologies graves. Par exemple, la maladie Xeroderma Pigmentosum est associée à une augmentation du risque de développer un cancer de la peau de 2000 fois. L’origine de ces pathologies est un défaut dans les mécanismes de réparation de l’ADN permettant l’élimination des dimères de pyrimidines : la réparation par excision de nucléotides (NER).
La NER possède deux sous-voies de réparation : la sous-voie de réparation globale du génome (GG-NER) et la sous-voie de réparation couplée à la transcription (TC-NER). La GG-NER va agir au niveau des régions transcriptionnellement inactives, ainsi que dans le brin non-transcrit des gènes actifs, tandis que la TC-NER va opérer en lien avec la transcription au niveau des gènes actifs. Ces deux sous-mécanismes sont alors connus pour fonctionner dans des conditions chromatiniennes différentes.
Notre équipe s’intéresse à l’analyse de la NER in-vivo, car nous pensons qu’une meilleure compréhension des mécanismes de réparation de l’ADN pourra aider à définir leur rôle dans la prévention du cancer. En effet, plus de la moitié des médicaments utilisés en chimiothérapie provoquent des dommages génomiques. Ces lésions bloquent la transcription et la réplication de l’ADN et inhibent ainsi la croissance cellulaire. Cependant, les dommages causés par ces composés sont aussi réparés par la NER. Ainsi, l’étude de ces mécanismes, au niveau de la chromatine, pourra aider à synthétiser des agents chimiothérapeutiques plus efficaces, par exemple en ciblant des régions de la chromatine qui sont plus difficiles à réparer, ce qui perturberait la réplication de l’ADN et donc la multiplication cellulaire.
Nous employons comme modèle d’étude le locus particulier de l'ADN ribosomal de la levure Saccharomyces cerevisiae. En effet, le mécanisme de la NER est conservé chez les Eucaryotes et l’utilisation d’un modèle génomique simple, la levure, facilite son étude.

L’étudiant recruté au doctorat ou à la maîtrise participera activement à l’étude des mécanismes de la réparation par excision de nucléotide (Nucleotide Excision Repair – NER) dans la chromatine au Département de Microbiologie et Infectiologie. Les études doctorales (durée de 4 à 5 ans), ou de maîtrise (2 à 3 ans) seront effectuées dans le cadre du programme de Microbiologie de la Faculté de Médecine de l’Université de Sherbrooke, Québec (http://www.usherbrooke.ca/medecine). Le concours demeurera ouvert jusqu’à ce que le poste soit comblé.

Profil recherché :

- Pour un étudiant au doctorat :
Nous sommes à la recherche d’un candidat(e) motivé(e) détenant un diplôme universitaire (Maîtrise ou M2) dans le domaine de la biologie moléculaire, biochimie, génétique ou microbiologie. Une expérience de recherche préalable de 1 an en cumulé est très fortement appréciée. Une connaissance de l’anglais est un atout.
- Pour un étudiant à la maîtrise :
Nous sommes à la recherche d’un candidat(e) motivé(e) détenant un diplôme universitaire (Baccalauréat ou Licence) dans le domaine de la biologie moléculaire, biochimie, génétique ou microbiologie. Une connaissance de l’anglais est un atout